Quel matelas pour dormir en bivouac en montagne ?

matelas-autogonflant-3

Pour bien dormir lors de vos séjours en randonnée, il est utile de s’équiper convenablement avec un matelas de qualité. Voici quelques notions à connaitre pour faire le bon choix.

Le type d'utilisation

matelas-autogonflant-3

Si le matelas est destiné à la randonnée, il est conseillé de privilégier un poids et un encombrement réduits. Si le matelas est utilisé en camping ou comme lit d'appoint, il est conseillé de privilégier un grand confort.

L'épaisseur du matelas

Elle varie de 2,5 à 10 cm. La théorie veut que plus le matelas est épais, plus il est confortable et isolant. La douceur et la qualité du tissu, ainsi que la densité de la mousse influencent aussi beaucoup ce confort et cette isolation.

Les dimensions de couchage

Sans exception, à épaisseur égale, plus un matelas est long et large, plus il est confortable. Attention ! Plus le matelas est grand, plus il sera encombrant une fois roulé. À noter que tes matelas de 90 ou 120 cm offrent une bonne solution à la légèreté, cette longueur assure confort et isolation, de la tête jusqu'au bas du dos.

Le poids et l'encombrement

Ils sont le résultat des choix d'utilisation et de confort. Plus vous souhaitez un confort élevé, plus le matelas est lourd et encombrant. Mais en rajoutant quelques euros de plus, certains matelas arrivent à parfaitement combiner confort et « miniaturisation !

Bien utiliser les matelas autogonflants

Puisque le matelas est roulé depuis sa production, il est important d'appliquer cette petite méthode qui donne un gonflage maximal. Lors de la première utilisation, dérouler le matelas, le laisser se gonfler seul; après quelques minutes, souffler dans la valve à plusieurs reprises; cela permet de parfaitement "décoller» les alvéoles pour qu'elles prennent toute leur dimension.

matelas-autogonflant-2

Lors de l'utilisation, une fois la valve ouverte, le matelas se gonfle tout seul. Cependant, pour donner un peu plus de volume, il est conseillé de « surgonfler » le matelas par l'ajout d'air insufflé par la bouche. Cependant, éviter, en cas de températures très froides, de sur gonfler le matelas à la bouche car l'humidité du souffle risque de geler.

Stockage du matelas

Lors d'une non-utilisation prolongée du matelas, il est utile de le stocker à plat, valve ouverte afin que la mousse respire et conserve son efficacité le plus longtemps possible (car elle conserve la forme qu'elle prend le plus souvent).

Entretien du matelas

Enfin, un matelas percé ne vous sera d'aucune utilité, il est donc important d'avoir systématiquement un petit kit de réparation avec son matelas. Toujours très simple d'utilisation, il ne prend pas de place, ne pèse que quelques grammes et ne coûte pas bien cher !

Lire également