Choisir ses chaussures de running

Partager cette page

Le choix de vos chaussures de running est avant tout une question de connaissance de son pied. Voici quelques éléments pour vous guider et vous aider à bien choisir votre paire de chaussures.

Bien choisir ses chaussures

Choisir ses chaussures de runningUne paire de chaussures se choisi en fonction de votre pied, de votre taille, de votre poids, de votre pratique, et de la manière des les user. Tous les coureurs n'ont pas la même foulée. Pour connaitre quel est votre type de foulée, il vous suffit de prendre une de vos vieilles paires de chaussures, de la poser sur une surface plane et d'observer l'usure de la semelle.

Jauger l’usure de ses chaussures

- Si la chaussure est usée sur l'intérieur, vous êtes ce que les spécialistes appellent un "pronateur".
- Si l'usure est répartie sur l'ensemble de la semelle, votre foulée est dite "universelle".
- Si c'est sur l'extérieur, vous faites parti des rares "supinateur".

En fonction de votre poids

Le poids est un des critères les plus importants à prendre en considération pour le coureur.

- Pour les runners lourds, plus de 80 kg, il est conseillé de donner la priorité à l'amorti, de privilégier une gomme plus ferme au niveau du talon.
- Les athlètes qui font moins de 80 kg doivent eux tenir compte d'autres critères comme la fréquence à laquelle ils courent ainsi que le type de terrain sur lequel ils courent. Ils peuvent adopter des chaussures très légères pour la compétition (entre 150 et 250 grammes), ce que ne peuvent pas faire les autres.

La taille des chaussures est un critère important

Choisir ses chaussures de runningLe premier élément à contrôler est la longueur de la chaussure. Au moment de l’essai de la chaussure, veillez à ne pas buter sur l'avant avec vos orteils. Le risque d’ampoules et ongles noirs existe et est lié à des chaussures trop petites !

En général, il faut laisser un centimètre entre les orteils et le bout de la chaussure. Par ailleurs, vos chaussures de running sont souvent d'une taille supérieure à celles de ville.

Un conseil : Essayez vos chaussures de running à la fin de la journée
Pendant l'effort, votre pied gonfle. Au-delà de 30 à 45 minutes de course, votre pied à tendance à s'écraser dans votre chaussure. Il est donc conseillé d'aller acheter et essayer ses chaussures de running le soir, quand le pied est gonflé.

En fonction de votre pratique

Votre chaussure doit être adaptée au terrain sur lequel vous évoluez. Pour courir sur des chemins, votre modèle doit vous apporter un bon maintien du pied et une semelle crantée. Il est intéressant de privilégier un bon amorti pour toutes les surfaces du type asphalte. Le bitume confère une usure plus rapide de vos semelles.

Période de renouvèlement de vos chaussures

Pour changer vos chaussures, la norme est environ entre 1 500 et 2 000 kilomètres pour les semelles épaisses. Pour les paires plus légères, comptez 500 kilomètres maximum.

Ou acheter ?

>> Commander des chaussures de running chez notre partenaire

S'entrainer avec l'électrostimulation

Le recours à l'électrostimulation est souvent la dernière solution au manque de temps. Mais quelle est son efficacité ? Deux articles, présentant des travaux de recherches sur les effets de l'électrostimulation permettent de répondre à cette question.

Lire le dossier : S'entrainer avec l'électrostimulation

Choisir ses chaussures

Le choix de vos chaussures de running est avant tout une question de connaissance de son pied. Voici quelques éléments pour vous guider et vous aider à bien choisir votre paire de chaussures.

Lire le dossier : Choisir ses chaussures

Recherche dans le site

L'alternative d'entrainement de l'aquajogging

D'essence allemande et prescrite à titre curatif, la marche dans l'eau se limitait à l'origine à des exercices des parties inférieures des jambes en partie non profonde. Perfectionnée aux Etats-Unis par les Marines, l'aquajogging se veut une aide à l'entraînement en grand bassin pour pallier à l'impossibilité de pratiquer une activité physique.

>> Lire le dossier : L'alternative d'entrainement de l'aquajogging